Page 10 - POLES SUD 56
P. 10

p 10
FORMATION
BTS
un métier
aux multiples facettes
Opticien Lunetier
Au sein du lycée Anne Veaute, le BTS opticien lunetier attire des jeunes venus des régions Occitanie et Aquitaine.
Il faut dire que la formation est attractive, les élèves
n’ont généralement aucun problème à décrocher un emploi, soit directement à la sortie du BTS soit après une année
de licence complémentaire.
Le métier d'opticien lunetier, exercé en magasin d’optique pour la majorité des diplômés, repose sur le sens du contact, le goût de l’approche scientifique et médicale, mais aussi la minutie et l’habileté manuelle. Pendant leur formation,
les élèves vont donc rencontrer tout un panel de disciplines : tech- niques de vente, gestion d’établissement, taille et montage des verres, examen de la vue... Au lycée Anne Veaute, cette formation rassemble près d’une centaine d’élèves. Parallèlement au BTS en  lière académique, réalisé en deux ans, la  lière apprentissage permet d’acquérir le diplôme en 3 ans en y associant une expérience professionnelle. Seul établissement public en Midi-Pyrénées à dispenser cette formation, le lycée Anne Veaute af che un taux de réussite supérieur à la moyenne nationale.
Les « anciens » d’Anne Veaute parlent de leur formation
des ophtalmologues, être commercial pour les labos, s’orienter vers le paramédical... c’est très ouvert ! »
Avec un coup de chapeau pour le lycée Anne Veaute où « les élèves sont encadrés de façon très personnalisée, par des profs qui savent se mettre à leur portée pour les amener à réussir. »
Siegfried Frassin : option VAE pour l’acquisition du BTS
Vingt ans après son BEP opticien lunetier, Siegfried Frassin vient d’obtenir son BTS dans le cadre de la valorisation des acquis de l’expérience (VAE), à la suite d’une formation complémentaire dispensée par le lycée Anne Veaute et le Greta. Au  l de son expérience, il a vu son métier évoluer. « Les clients ont des demandes de plus en plus pointues, notamment sur les questions de prise en charge. Il y a eu également beaucoup d’évolution autour des démarches de conventionnement avec les mutuelles. Mais au quotidien, cela reste un métier de contact humain, où il faut être curieux des gens, discuter avec eux pour bien comprendre leurs besoins et leur proposer des solutions. »
Adrien Nouvian : opticien ophtalmologue au CHIC
Adrien Nouvian a passé son BTS au lycée Anne Veaute, avant la licence puis le Diplôme Universitaire (D.U) Dépistage en santé oculaire. Il exerce actuellement comme opticien ophtalmologue à l’Hôpital du Pays d’Autan, où il réalise les pré-consultations.
« L’intérêt de cette  lière est d’offrir différentes facettes et de permettre de pratiquer des métiers différents. Les débouchés ne sont pas unique- ment en magasin d’optique : on peut aussi travailler en association avec
Séverine Costes : Un métier en constante évolution
Opticienne directrice des Opticiens Mutualistes de Mazamet, Séverine Costes a obtenu son BTS après un bac scienti que et 3 ans en fac de mathématiques. « Avec l’expérience, on peut évoluer vers différentes fonctions telles que la gestion, le suivi des stocks ou des nouvelles offres. Il faut aussi connaître la réglementation, les conventionnements... Les produits eux-mêmes ont évolué, avec des verres de plus en plus techniques qui s’adaptent aux nouveaux usages tels que le travail devant les écrans d’ordinateurs. Cela impose de prendre du temps pour écouter les clients, les conseiller... ». De son passage au lycée Anne Veaute, elle retient que « c’est une formation qui se fait en petit comité, avec des professeurs qui connaissent bien leurs élèves et qui les suivent de façon attentive. C’est sans doute pour cela que ce BTS a de si bons résultats... »
Pour en savoir plus:
www.anne-veaute.entmip.fr


































































































   8   9   10   11   12