Page 3 - POLES SUD 56
P. 3

Transports
La liberté
de se déplacer
ACTUALITÉS
p 3
Libellus passe
à l’électrique
Engagée dans le développement des éner- gies renouvelables, la Communauté d’agglo- mération de Castres-Mazamet s’est dotée depuis trois ans d’une quinzaine de véhicules électriques. Bientôt, une nouvelle étape va être franchie avec la mise en circulation de bus électriques. Commandés à l’entreprise SAFRA implantée dans le Tarn, 3 véhicules « Businova » sont en cours de fabrication. Innovants, ils offrent une autonomie de 250 km, ce qui leur permet de circuler toute la journée en milieu urbain en étant rechargés durant la nuit. Le premier sera mis en service à partir du mois de mai. Lorsque les trois bus auront été livrés, d’ici l’été, ils seront a ec- tés à tour de rôle sur les di érentes lignes du réseau Libellus, a n de permettre à tous les usagers de les découvrir.
Cet investissement est soutenu à hauteur de 40% par l’État dans le cadre du label « Territoire à énergie positive pour la crois- sance verte ».
La gare multimodale de Castres...
Véritables centres nerveux du transport public, les gares multimodales de Castres et de Mazamet sont désormais pleinement opérationnelles. Situées sur les sites des gares SNCF, où ont été installées les gares routières, dotées de vastes parkings gratuits, elles permettent d’assurer la continuité des déplacements, par l’association de différents modes de transport : train, bus, taxis, voitures, vélos... Chaque jour, hors transports scolaires, 130 bus desservent la gare multimodale de Castres, et près de 70 celle de Mazamet. À cela s’ajoutent les 12 trains quotidiens vers Toulouse.
Au croisement de tous les moyens de transports
Jour de semaine à la gare multimodale. Le soleil se lève à peine quand se montre le premier bus, aux alentours de 6h. Petit à petit, l’activité monte en puissance jusqu’au rush de 7h30, avec les véhicules de transports scolaires. Ce sont alors près de 1 500 élèves qui transitent par les gares multimodales.
Sur le créneau 7h-9h, les actifs sont également nombreux : arrivés en voiture ou avec une navette Libellus, ils embarquent à destination d’Albi, Toulouse, Saint-Pons, Lacaune, Revel... L’heure de pointe passée, le tra c reste régulier avec les rotations permanentes des bus Libellus et des lignes vers les principales destinations hors agglomération, comme par exemple un départ toutes les heures vers Toulouse.
La pression remonte en  n d’après-midi, quand s’ouvre à nouveau le bal des bus scolaires. Il est presque 20h quand part le dernier véhicule. La gare multimodale s’endort. Jusqu’au lendemain.
... et celle de Mazamet sont opérationnelles.


































































































   1   2   3   4   5